Accueil Département Enseignants Enseignements Recherche Archives
> Enseignements > Séminaires d’élèves > S1. La plume et le pinceau

S1. La plume et le pinceau

 

La plume et le pinceau. Poesie et arts picturaux

Elèves organisateurs : Benjamin REYNES et Lénaïg CARIOU

S1 — 2018-2019


Séminaire hebdomadaire (d'octobre à décembre 2018)
Mardi, 18h-20h30, salle Weil
1re séance : mardi 2 octobre 2018


Dans La révolution du langage poétique, Julia Kristeva conçoit l’intertextualité comme « le passage d’un système de signes à un autre ». Si la définition qu’en donne Kristeva recouvre un champ de recherche particulièrement ample, la notion est néanmoins principalement utilisée par la critique dans une logique purement textuelle. La notion d’intermédialité, proposée à la fin des années 1980 par Jurgen Ernst Müller et aujourd’hui très à la mode, complète ce que pressentait Kristeva et invite à étudier les différents médias – et notamment les différents arts- non plus comme des monades étrangères les unes aux autres mais comme des lieux d’échanges intersémiotiques, qui non seulement s’influencent mais empruntent les uns aux autres. Si cette notion, fort utile, est utilisée pour des objets très divers (notamment dans le champ des études médiatiques), elle permettra d’interroger ici les rapports entre deux disciplines artistiques : la littérature et les arts plastiques, et plus précisément, les liens entre poésie et arts picturaux.

 La poésie descriptive a toujours eu pour ambition de rivaliser avec la peinture, comme le suggère le ut pictura poesisd’Horace ; mais, au-delà même de l’entreprise mimétique, il arrive que l’écriture poétique adopte des formes a prioriproprement plastiques : le dessin, la gravure, le retable, l’enluminure,…Des « Eaux fortes » de Verlaine aux Dessins mescaliniensde Michaux en passant par les célèbres calligrammes d’Apollinaire, la poésie moderne et contemporaine, tout particulièrement, n’a de cesse de puiser son inspiration dans ce qu’André Chénier nomme, dans ses Poésies,l’« art de Zeuxis ». Ce sont ces dynamiques icono-textuelles qu’il s’agira d’étudier, en s’interrogeant tout particulièrement sur les interactions formelles entre ces deux media : dans quelle mesure l’écriture peut-elle se faire dessin ou gravure ? quels rapports entretiennent les signes abstraits que trace Michaux dans ses dessins mescaliniens avec les lettres d’un potentiel alphabet ? En quoi le vers de Verlaine dans ses « Eaux fortes » porte-t-il la trace de la « morsure » de l’acide [Stead Evanghélia. « Gravures textuelles : un genre littéraire ». In : Romantisme, 2002, n°118. Images en texte. pp. 113-132] ? 

De telles pistes de recherche amènent à explorer non seulement la construction du texte lui-même, d’un point de vue purement stylistique, et de l’autre, son rapport à la page et à l’objet livre puisque le voisinage de la poésie avec les arts picturaux invite le poète à dépasser la linéarité de l’écrit pour investir un espace en deux dimensions qui fait écho à celui de la toile.

Le séminaire aura pour but d’explorer notamment la notion d’ekphrasispoétique, et le glissement dans l’usage critique de cette notion, de la simple descriptionpoétique d’une œuvre d’art au commentaired’œuvre d’art, voire à la créationd’une nouvelle œuvre. Les dynamiques intermédiales rejoignent ici des problématiques propres à la traductologie. Dans quelle mesure la poésie peut-il traduireune œuvre picturale ? A quel moment cette œuvre devient-elle simple prétexte à une œuvre nouvelle ? Et que reste-t-il, dès lors, de l’œuvre picturale au sein du poème ?

Ce séminaire d’un semestre (S1) s’articulera autour d’une dizaine de séances (d’octobre à décembre) de 2h30 chacune, qui aborderont les problématiques énoncées ci-dessus par le biais d’un parcours chronologique qui nous mènera des poètes de la fin du XIXe siècle à l’extrême contemporain. Les séances seront à chaque fois introduites et problématisées par les élèves organisateurs avant de laisser place aux professeurs ou aux poètes invités ; elles seront également l’occasion de lectures ou de récitations de poèmes (collaboration possible avec le groupe de diction ?), et un dernier moment sera réservé à l’échange avec le public du séminaire (d’où le choix d’un format de 2h30). Nous aimerions que la dernière séance comporte une dimension pratique qui pourrait prendre la forme d’un atelier d’écriture poétique dans un musée parisien. Le séminaire pourra s’inscrire dans les ateliers poétiques du LILA.

 

Programme :

Séance 1 (mardi 2 octobre 2018)
Séance introductive : Poésie et arts picturaux, perspectives diachroniques et problématiques (Lénaïg Cariou, Benjamin Reynes, ENS – participation d’élèves du groupe de diction d’Anne-Marie Paillet)

Séance 2 (séance exceptionnelle hors les murs, lundi 8 octobre 2018)
Atelier d’écriture poétique au musée Pompidou (Cole Swensen, poète et professeure de creative writing à Brown University).

Séance exceptionnelle (vendredi 19 octobre)
La voix d'un texte : Lectures commentées de Mallarmé (Bertrand Marchal, Paris IV).

Séance 3 (mardi 23 octobre 2018)
Mallarmé, poésie et peinture (Bertrand Marchal, Paris IV).

Séance 4 (mardi 6 novembre 2018)
Calligrammes d’Apollinaire (Claude Debon, Paris III)

Séance 5 (mardi 13 novembre 2018)
Surréalisme et avant-gardes artistiques (Emilie Frémond, Paris III)

Séance 6 (mardi 20 novembre 2018)
René Char et Van Gogh : les voisinages de la poésie (Corinne Bayle, ENS Lyon)

Séance 7 (mardi 27 novembre 2018)
Henri Michaux et ses dessins mescaliniens (Anne-Elisabeth Halpern, Université de Reims)

Séance 8 (mardi 4 décembre 2018) 
Le tableau comme contrainte poétique : séance de création avec des poètes de l’Oulipo (Marcel Benabou, Hervé Le Tellier, Frédéric Forte et Etienne Lécroart)

Séance 9 (mardi 11 décembre 2018)
Tahar Ben Jelloun, peintre et poète (Lénaïg Cariou et Benjamin Reynes, ENS)

Séance 10 (mardi 18 décembre)
Nouvelles formes d’écritures poétiques dans l’art contemporain : poésie et street art (Nathalie Man, poète)
 

 

ELEMENTS DE BIBLIOGRAPHIE

Aygon Jean-Pierre, « L’Ecphrasis et la notion de description dans la rhétorique antique », Pallas. Revue d'études antiques, Année 1994, n° 41, pp. 41-56.

Azerad Hugues (dir.), Chantiers du poème : Prémisses et pratiques de la création poétique moderne et contemporaine, Oxford, p. Lang, 2012.

Bayle Corinne, La Poésie hors du cadre, Nerval, Baudelaire, Reverdy, Char, Poésie, prose et peinture, Paris, Hermann éditeurs, 2014.

Costantini Michel, « Ecrire l’image, redit-on », In : Littérature, n°100, 1995. pp. 22-48.

Debon Claude, « Calligrammes » de Guillaume Apollinaire, Paris, Gallimard, 2004.

Dürrenmatt Jacques (dir.), Calligraphie / Typographie, Paris, Éditions de l’improviste, 2009.

Geinoz Philippe, Relations au travail, Dialogue entre poésie et peinture à l’époque du cubisme Apollinaire-Picasso-Braque-Gris-Reverdy, Genève, Librairie Droz, 2014.

Halpern Anne-Elisabeth, « Cocteau, Michaux : Images d’un monde visionnaire », Europe, n°894, octobre.

Hubert R. R., « La technique de la peinture dans le poème en prose », Cahiers de l'AIEF, Année 1966, n°18, pp. 169-178.

Marchal Bertrand, Lecture de Mallarmé : Poésies, Igitur, Le coup de dés,Paris, J. Corti, 1985.

Milon Alain et Perelman Marc, Le livre et ses espaces, Nanterre, Presses universitaires de Paris Nanterre, 2007.

Montandon Alain (dir.), Signe, texte, image, Meyzieu, Césura Lyon, 1990.

Müller Jürgen E., « Vers l'intermédialité : histoires, positions et option d'un axe de pertinence », Médiamorphoses, vol. 16, 2006, p. 99-110.

Murat Michel, Le Coup de dés de Mallarmé. Un recommencement de la poésie, Paris, Belin, 2005.

Murat Michel, Le Surréalisme, Paris, Le Livre de Poche, 2013.

Stead Evanghélia, « Gravures textuelles : un genre littéraire. » In : Romantisme, 2002, n°118. Images en texte. pp. 113-132.

Stead Evanghélia, La chair du livre. Matérialité, imaginaire et poétique du livre fin-de-siècle,Paris : PUPS, coll. "Histoire de l'imprimé", 2012.

Worton Michael John, « Courbet, Corot, Char : du tableau au texte. », In :Littérature, n°59, 1985.

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS