Accueil Département Enseignants Enseignements Recherche Archives
> Enseignants > Musitelli Pierre

Musitelli Pierre

Maître de conférences en littérature italienne

Département LILA, bureau 25 (esc. A, 1er étage).

Courriel : pierre.musitelli (at) ens.fr

Permanence le vendredi de 10h à 12h sur rendez-vous.

 

Membre de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM, CNRS/ENS), équipe « Écritures des Lumières » ; membre du comité éditorial de la collection Oxford University Studies in the Enlightenment (Voltaire Foundation) ; membre du CA de la Société française d’études du XVIIIe siècle (SFEDS).


Champs de recherche : littérature et l'histoire du long XVIIIe siècle italien, de l’Arcadie au néoclassicisme et au romantisme. — Circulation et patrimonialisation des manuscrits. — Réseaux de correspondances et de sociabilité lettrée dans l'Italie éclairée. — Verri, Beccaria et la réforme du droit pénal. — L'héritage de la ‘question de la langue' et ses débats au Settecento. — La naissance du roman archéologique et néoclassique, la constitution du canon littéraire unitaire.

 

 

 

Cours et séminaires 2018-2019

Dante, L'enfer

S1, lundi, 14h-16h, dans le cadres du cours "Monuments littéraires". Séances les 24 septembre, 1er, 8 et 15 octobre 2018. Il est vivement conseillé pour suivre le cours de se procurer une édition bilingue du texte (édition suggérée : La Divine Comédie : L'Enfer, traduction, introduction et notes de Jacqueline risset, Paris, Flammarion, 1985-1990, 6e rééd. 2010).

 

Écrire au XVIIIe siècle : processus de création et de transferts dans l’Europe des Lumières (France-Italie)

Référents : Nathalie Ferrand (ITEM), Pierre Musitelli
(S1 et S2)

Cette formation, liée aux recherches de l’équipe « Ecritures des Lumières » de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM) et en lien avec le Master « De la Renaissance aux Lumières », comprendra une série de cours sur le roman du XVIIIe siècle à partir de deux corpus : La Nouvelle Héloïse de J.-J. Rousseau en tant que « roman européen » (semestre 1 : 12,19, 26 novembre et 3 décembre 2018) et le roman italien qui se développe au XVIIIe siècle, notamment en rapport avec les modèles exportés de France ou d’Angleterre (semestre 2). 

D’un point de vue méthodologique, seront associées plusieurs approches de l’analyse littéraire qui tiennent compte des apports critiques des dernières décennies (critique génétique, histoire du livre et de la lecture, études de réception et des transferts, etc.).

Cette formation comprendra également deux journées d’étude, l’une le 12 octobre 2018 pour la présentation d’un ouvrage consacré à Des délits et des peines de Cesare Beccaria (Le moment Beccaria. Les origines intellectuelles du droit pénal moderne, 1764-1810, sous la direction de Philippe Audegean et Luigi Delia, Oxford, Voltaire Foundation, 2018) ; ainsi qu’une journée le 18 avril 2019 sur « Le champ de recherche des manuscrits littéraires du XVIIIe siècle », qui sera en particulier l’occasion de présenter l’édition numérique des manuscrits de La Nouvelle Héloïse et ceux de Vittorio Alfieri.
 

L’Italie et le roman (I) - Roland furieux de l’Arioste et la tradition du roman chevaleresque.

S1, lundi, 9h-11h, par quinzaine, 3 ECTS, ouvert à tous 

Cours destiné aux étudiants du Master « De la Renaissance aux Lumières » mais ouvert à tous les élèves de l’ENS. Les cours sont en français, les textes étudiés sont distribués en version bilingue. La connaissance de l'italien n'est pas un prérequis.

 

L’Italie et le roman (II) - Émergence et motifs du roman moderne dans l’Italie des Lumières 

S2, lundi, 11h-13h, par quinzaine, 3 ECTS, ouvert à tous 

Ce cours portera sur la redéfinition et la reconfiguration du genre romanesque en Italie au XVIIIe siècle, en relation avec la diffusion et la traduction des grands romans européens des Lumières.
Après une introduction générale (dernier état de la critique, histoire du genre, question de l’exclusion du roman italien settecentesco du canon national unitaire) nous analyserons les ramifications du genre propres à la Péninsule (roman archéologique, roman néoclassique, évolution vers le nocturne) à travers un choix de textes (Z. Seriman, Chiari, A. Piazza, F. Algarotti, A. Verri notamment).
Deux séances assurées par des conférenciers invités aborderont la pré-histoire du roman italien au XVIIe s. et le roman La Filosofessa italiana de l’Abbé Chiari. Le projet est d’aboutir à cartographie détaillée du roman italien des Lumières et de ses relations avec le roman européen.
 

Version italienne

S1, par quinzaine, 6 ECTS

Cours destiné aux agrégatifs de Lettres modernes et ouvert à tous les élèves de l’ENS. Traduction de courts textes littéraires italiens des XIXe–XXe siècles. Une bonne compréhension de l’italien écrit est indispensable.

 

Atelier de traduction : niveau intermédiaire et avancé

S1 et S2, 6 ECTS par semestre

Traduction collective d'un choix de lettres du XVIIIe siècle portant sur Rome en vue de la publication d'un recueil. Un bon niveau de compréhension de l’italien écrit est recommandé, ainsi qu’une très bonne maîtrise du français.

 

À ECLA : cours de langue italienne, niveau débutant

S1 et S2, 6 ECTS par semestre

Cours réservé aux élèves et étudiants de l'ENS. Voir site du département ECLA (ecla.ens.fr) pour plus de détails. 

 
 
 

Travaux et publications

Ouvrages

Le Flambeau et les ombres. Alessandro Verri des Lumières à la Restauration (1741-1816), Rome, Collection de l’École française de Rome, vol. 512, 2016.

Le bonheur du plus grand nombre. Beccaria et les Lumières, P. Audegean, C. Del Vento, P. Musitelli, X. Tabet, Lyon, ENS Éditions, 2017.

« Risorgimento delle lettere » : l’invention d’un paradigme ?, A. Gendrat-Claudel et al. (dir.), Laboratoire italien, n° 13, Lyon, ENS Éditions, 2013.

 

Contributions à des ouvrages collectifs

Histoire des traductions en langue française XVIIe-XVIIIe siècles (1610-1815), Y. Chevrel et al. (dir.), Paris, Verdier, 2014.
 

Articles récents :

« Défendre et protéger les prisonniers à Milan au temps de Beccaria : l’expérience d’Alessandro Verri », dans Le bonheur du plus grand nombre. Beccaria et les Lumières, sous la direction de P. Audegean, C. Del Vento, P. Musitelli, X. Tabet, Lyon, ENS Éditions, 2017, p. 79-93.

« “In questa bellissima patria de’ Scipioni si sta sempre temendo di morire di fame” : una lettura critica del governo pontificio nelle lettere di Alessandro Verri dal 1767 al 1816 », dans Dimensioni e problemi della ricerca storica, Rome, Carocci, 2016.

« Usages de la biographie historique. Le cas italien, entre Lumières et Restauration », dans La Clé des Langues, Lyon, ENS Lyon/DGESCO, 05/2015. Publication en ligne.

« Artisti e letterati stranieri a Roma nell’Ottocento : strutture, pratiche e descrizioni della sociabilità », dans Memoria e ricerca, 2014/2, Viaggiatori europei e incontri culturali nelle città italiane dell’Ottocento, M. Fincardi et S. Soldani (dir.), Milan, FrancoAngeli, 2014, p. 27-44.

« Vers une histoire littéraire unitaire. Usages de la biographie en Italie au XVIIIe siècle », dans Vies d’écrivains, vies d’artistes. Espagne, France, Italie XVIe-XVIIe siècles, M. Residori et al. (éd.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2014, p. 311-326.

« En bonne compagnie ? Verri et Beccaria invités de la coterie du baron d’Holbach », dans Lumières, 21, Sociabilité et convivialité en Europe et en Amérique aux XVIIe-XVIIIe siècles, R. Duthille et al. (dir.), Bordeaux, 2013, p. 35-48.

 

Traductions

Carlo Ossola, Introduction à la Divine comédie, nouvelle édition augmentée et révisée (traduit en collaboration avec Nadine Le Lirzin), Paris, Éditions du Félin, 2016.

Filippo Tommaso Marinetti, Contre Venise passéiste et autres textes, Paris, Payot & Rivages, 2015.

 

Diffusion du savoir

« Never the twain shall meet : the Correspondence of Pietro and Alessandro Verri (1766-1797) », parution en ligne, Voltaire Foundation’s blog, University of Oxford, 2016.

« The Correspondence of the Verri Brothers (1766-1797) and Newly Edited Online Resources on the Italian Enlightenment », parution en ligne, Enlightenment Correspondences, TORCH Network, University of Oxford, 2016.

« Venuti, Filippo », dans Dictionnaire Montesquieu, C. Volpilhac-Auger (dir.), ENS de Lyon, 2013.
 

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS